[Main] [Docs] [Installs] [Search] [Team] [Guestbook] [Links]

Usage

WHDLoad peut être lancé à partir d'une ligne de commande (CLI/shell) ou bien du Workbench. Les options peuvent être spécifiées dans un fichier de configuration globale et par des arguments ou par des ToolsTypes. L'option Slave est toujours requise. D'autres options peuvent être nécessaire aussi, cela dépend de votre matériel et des logiciels utilisés. A partir d'une ligne de commande, WHDLoad quittera avec les codes de retour suivants:

Options et configuration globale

Les options sont soit locales, globales ou les 2. Les options locales peuvent être définies soit comme arguments via la ligne de commande (dans le CLI) soit comme ToolTypes à partir de Workbench.
Lors d'un lancement à partir du Workbench via une icone, WHDLoad essayera de mettre à jour l'icone selon les options PreloadSize, Config et aussi si d'autres sont sélectionées dans la fenêtre de démarrage de WHDLoad. Si de telles opérations sont souhaitées dans un CLI, un programme comme WBRun (contenu dans l'OS3.5/3.9) doit être utilisé pour simuler un lancement via le Workbench.
Le fichier de configuration globale est "S:WHDLoad.prefs". C'est un fichier de caractères ASCII et contient une option par ligne. Les lignes vides et les commentaires sont ignorés. Un commentaire commence après un ";" et se trouve à la fin de la ligne de commande.
Un exemple d'un fichier configuration se trouve dans l'archive WHDLoad ("S/WHDLoad.prefs").

Liste des options disponibles

3 types d'options existent:

numerical: La valeur de l'option est un nombre,
dans la ligne de commande vous devez utiliser un décimal, dans les ToolTypes vous pouvez aussi utiliser un héxadecimal précédé d'un "$"
string: L'option est une suite de caractères
switcher: L'option sera activée si spécifiée

La colonne Locale vous informe si une option peut être utilisée comme ligne de commande et comme tooltype dans l'icone. La colonne Globale indique si une option peut être utilisée dans le fichier de configuration globale.

Beaucoup d'options ne sont pas disponibles pour WHDLoadCD32. La colonne CD³² indique si une option est présente pour cette version spéciale de WHDLoad.

Nom de l'optionTypeLocaleGlobaleCD³²Valeur par défaut
BranchCacheswitchx--
ButtonWaitswitchxxx
Cacheswitchx-x
Chkswitchx--
ChkAudPtswitchx--
ChkBltHogswitchx--
ChkBltSizeswitchx--
ChkBltWaitswitchx--
ChkColBstswitchx--
ChkCopConswitchx--
ChkIntsswitchx--
ChipNoCacheswitchxx-
Configstringx-x""
ConfigDelaynumericalxxx400
CoreDumpswitchx--
CoreDumpPathstring-x-PROGDIR:
Customstringx-x""
Custom1numericalx-x0
Custom2numericalx-x0
Custom3numericalx-x0
Custom4numericalx-x0
Custom5numericalx-x0
Dswitchx--
Datastringx-x-
DebugKeynumericalxx-$78 (CAA)
DCacheswitchx--
ExecuteCleanupstringxx--
ExecuteStartupstringxx--
Expertswitch-x-
ExpChipswitchx--
ExpLocalswitchx--
Exp24Bitswitchx--
FileLogswitchx--
FreezeKeynumericalxx-$78 (CAA)
FullChipswitchxx-
LogBuffernumericalxx-4096
MMUswitchxx-
NoAutoVecswitchxxx
NoCacheswitchx-x
NoFileCacheswitchx-x
NoFilterswitchxxx
NoFlushMemswitchxx-
NoMemReverseswitch-x-
NoMMUswitchxx-
NoNetworkswitchxx-
NoResIntswitchx-x
NoReqswitchxxx
NoVBRMoveswitchx-x
NoWriteCacheswitchxx-
NTSCswitchxxx
PALswitchxxx
Preloadswitchx-x
PreloadSizenumericalx--
Proxystring-x--
QuitKeynumericalxxx$59 (F10)
ReadDelaynumerical-xx0
RestartKeynumericalxxx$78 (CAA)
SaveDirstringx---
SavePathstringxx--
ShowRegsstring-x-SYS:Utilities/MultiView
Slavestringx-xWHDLoad.Slave
Snoopswitchx--
SnoopAGAswitchx--
SnoopECSswitchx--
SnoopOCSswitchx--
SplashDelaynumericalxxx200
StoreBufferswitchx--
SuperScalarswitchx--
TimeOutnumericalx-x0
WriteDelaynumericalxx-150

Exemple d'utilisation

Workbench: Workbench Options
CLI ou Shell: 1> WHDLoad SuperGame.Slave Preload NTSC QuitKey=69 Custom1=1

Description de chaque option

BranchCache/S

Active le BranchCache du 68060. Il n'y aura aucun effet sur les autres CPU.
L'option est inopérante si NoCache/S est activé.

ButtonWait/S

Cette option n'affecte pas WHDLoad lui-même, mais elle peut être testée par le Slave.
Si elle est activée, l'utilisateur souhaite que le programme installé attende qu'un bouton soit pressé lors de l'affichage d'une image ou lors d'une musique (car le chargement est beaucoup plus rapide à partir d'un disque dur que sur disquette).

Cache/S

Active le cache d'instructions du CPU et désactive le cache de données pour le programme installé. Sur 68030, le cache d'instructions burst sera aussi activé. Si le MMU est utilisé par WHDLoad, la mémoire Chip sera cachable Writethrough (imprécis).
Cette option est sans effet si NoCache/S est activé.

ChipNoCache/S

Désactive la cachabilité de la mémoire Chip (BaseMem). Ceci peut servir sur le matériel qui n'autorise pas la cachabilité de la mémoire Chip (par ex. les cartes BlizzardPPC) afin d'éviter un ralentissement dans l'exécution du programme installé. Généralités sur le cache CPU.

Chk/S

Cette option est un raccourci et active les options ChkBltSize/S, ChkBltWait/S et ChkColBst/S.

ChkAudPt/S

Cette option vérifie que le pointeur écrit dans le registre des pointeurs de données audio soit une addresse valide de la mémoire Chip. Les pointeurs ne doivent pas être nuls ou se trouver en dehors de la mémoire BaseMem. Cette option ne fonctionne seulement qu'avec l'une de ces options SnoopOCS/SnoopECS/SnoopAGA. Permet à diagnostiquer certains problèmes audio dans les routines de replay.

ChkBltHog/S

Vérifie tout le temps si le bit blthog (bltpri) dans le registre custom.dmacon est activé. Cette fonction ne marche seulement qu'avec l'une de ces options SnoopOCS/SnoopECS/SnoopAGA. En activant blthog, le blitter a la priorité sur the cpu concernant les accès mémoire, peut causer des problèmes sur certaines configurations hardware. Parfois, d'accorder quelques cycles de bus au cpu, on gagne en performance.

ChkBltSize/S

Vérifie que le programme installé utilise correctement le blitter, ainsi seulement les mémoires valides seront utilisées pour les opérations du blitter. Cette fonction ne marche seulement qu'avec l'une de ces options SnoopOCS/SnoopECS/SnoopAGA. Toutes les opérations blitter seront vérifiées à l'exception du mode line.

ChkBltWait/S

Vérifie que le programme installé attend que le blitter ait fini son travail avant d'en commencer un autre. Cette fonction ne marche seulement qu'avec l'une de ces options SnoopOCS/SnoopECS/SnoopAGA.

ChkColBst/S

Teste tout le temps si le bit de couleur dans le registre du custom.bplcon0 est activé. Cette fonction ne marche seulement qu'avec l'une de ces options SnoopOCS/SnoopECS/SnoopAGA.Certains hardwares notamment les flickerfixers ont besoin que ce bit soit activé pour que la sortie vidéo produit un signal. De plus, pour de meilleurs compatibilités, ce bit devait toujours être activé. Les vérifications sont faites directement lors de l'écriture du registre custom.bplcon0 et dans toutes les copper-listes.

ChkCopCon/S

Vérifie que le programme installé ne permet pas certains accès du Copper au DMA via le registre custom.copcon. Cette fonction ne marche seulement qu'avec l'une de ces options SnoopOCS/SnoopECS/SnoopAGA. Cela peut être utile pour détecter si le programme installé utilise le Copper pout contrôler des opérations DMA.

ChkInts/S

Vérifie pour chaque interruption, en l'occurrence si Intreq et Intena sont activés pour cette interruption. Si ce n'est pas le cas, le programme quittera avec un message approprié. Ce dispositif permet facilement de détecter un problème d'interruption reconnue sur les ordinateurs rapides (68040/060) ou bien un matériel défectueux qui causerait des interruptions non désirées. Cette situation peut arriver plus rapidement si les interruptions sont désactivées via Intena et si en même temps une interruption se produit, c'est pour cette raison que cette option est permutable. A partir de la version 17.1 de WHDLoad, cette option active aussi les vérifications de cohérence et de tests de clavier pour les interruptions de niveaux 4 à 6 qui sont normalement effectués dans les niveaux 1 à 3.

Config/K

Avec cette option la configuration d'items peut être spécifiée et sera affichée dans la fenêtre de démarrage de WHDLoad. Cette option pendra le dessus de ws_config spécifié dans le Slave. Pour la syntaxe, vérifiez ws_config dans l'autodocs.
Si il n'y a aucun ws_config dans le Slave ou Config/K n'est mis et que le Slave vérifie des Custom1-5/K/N/ButtonWait/S items via la resload_Control fonction, WHDLoad ajoutera l'option Config/K dans l'icone si c'est lancé à partir du Workbench. Le type d'items sera dérivé à partir de la valeur actuelle des Custom1-5/K/N options (0-1 booléen, 2-63 liste, >63 binaire).

ConfigDelay/K/N

Cette option spécifie le temps d'affichage en 1/50 de seconde de la fenêtre de démarrage s'il y a des butons (voir Config/K et Expert/S) activés. Si ConfigDelay/K/N est inférieur à ReadDelay/K/N ou SplashDelay/K/N, l'option sera ignorée. La fenêtre est affichée aussi longtemps que Preload/S est en action. Si un bouton de configuration est pressé le compteur pour ConfigDelay recommence.
Si une option est mise à -1, un bouton Start est ajouté à la fenêtre et restera ouverte jusqu'à ce que bouton soit pressé. La fenêtre splash peut se fermer en pressant Space, Return ou Enter. Si Esc est pressé WHDLoad arrêtera Preload/S et quittera immédiatement.

CoreDump/S

Si c'est sélectionné, à chaque sortie du programme installé, WHDLoad créera une sauvegarde de la mémoire et des registres. C'est utile pour "ripper" une musique ou pour débugger à partir de ce dump.

CoreDumpPath

Définie le chemin d'accès pour les dump fichiers créés par WHDLoad.

Custom/K, Custom1/K/N, Custom2/K/N, Custom3/K/N, Custom4/K/N, Custom5/K/N

Ces options ne sont pas utilisées par WHDLoad lui-même, mais par le Slave. Custom/K peut contenir une suite de caractères, Custom1-5/K seulement des nombres. Jetez un oeil sur la documentation de l'install qui supporte les options Custom.

D/S

Cette option est utile pour débugger. Si l'option est activée et qu'un débuggeur (HRT ou TK) se trouve en mémoire, WHDLoad simule une interruption non masquable (NMI) avant d'exécuter la 1ère instruction du cpu contenue dans le Slave.

Data/K

Spécifie le répertoire de données principal du programme installé. Plusieurs répertoires peuvent être utilisés, ils seront séparés d'une virgule (,) (le nom du répertoire ne pourra contenir de virgule!), lors d'un chargement, les répertoires seront vérifiés dans l'ordre pour la lecture des fichiers. L'écriture de fichier sera effectuée seulement dans le 1er répertoire. Cette option est prioritaire sur la valeur ws_CurrentDir contenue dans le Slave.

DCache/S

Active le cache d'instructions et le cache de données du CPU pour le programme installé. Sur 68030, le cache d'instructions burst sera aussi activé. Si le MMU est utilisé par WHDLoad, la mémoire Chip sera cachable Writethrough (imprécis).
L'option est inefficace si NoCache/S est activé.

DebugKey/K/N

Utilisez le code clavier pour quitter le programme et debug (sauvegarde un fichier coredump). Ceci ne fonctionne que si le mode expert est activé, que le VBR a été déplacé par WHDLoad (NoVBRMove/S ne doit pas être activé) et que le cpu soit au moins un 68010 ou que le Slave supporte lui-même le "DebugKey".

ExecuteCleanup

Avec cette option, une commande peut être exécutée après que WHDLoad ait terminé. La commande Execute du système pourra aussi être utilisée pour lancer un script.

ExecuteStartup

Avec cette option, une commande peut être lancée avant WHDLoad. Ceci est utile pour désactiver le matériel qui provoque certains problèmes avec WHDLoad comme une pile TCP/IP ou USB. Pour plus d'informations, voir le chapître Bugs. La commande Execute du système pourra aussi être utilisée pour lancer un script.

ExpChip/S, ExpLocal/S, Exp24Bit/S

Si le programme installé utilise de la mémoire étendue (ws_ExpMem), ces options peuvent être utilisées pour forcer WHDLoad à allouer de la mémoire respectivement Chip, Local ou 24Bit. Ceci peut en résulter d'une performance dégradée car ces mémoires ont des accès processeurs moins rapides que la mémoire Fast. Vous pouvez utiliser des programmes comme SysInfo, GvpInfo,... pour vérifier votre configuration de mémoire et voir leur propriété. En général, le but de ces options est de résoudre des problèmes de compatibilités des programmes installés sur des ordinateurs rapides en utilisant de la mémoire lente afin de réduire la vitesse d'exécution du programme.

Expert/S

Active le mode Expert de WHDLoad. Il utilise l'option DebugKey/S et signale les erreurs (écrans de couleur/copper) pendant le retour du programme installé vers l'OS. Si le mode Expert n'est pas activé, l'option DebugKey/S ne sera pas disponible. Dans le mode Expert, un autre bouton dans quelques requêtes d'erreurs de WHDLoad apparait aussi. Ce bouton appelé Show Regs permet d'afficher les registres et de similaires informations contenues dans le registre dump. De plus, quelques boutons permutables de débogage sont ajoutés à splash window. Les modifications sont sauvegardées dans l'icone si lancé à partir du workbench.

FileLog/S

Cette option est seulement pour débugger. Voir le chapitre Dumps and Logfiles pour plus d'informations.

FreezeKey/K/N

Si vous utilisez un débuggeur (HRTMon ou ThrillKill), vous pouvez activer cette option pour que WHDLoad puisse entrer dans le débugger quand une touche du clavier est pressée rawkey. Pour cela, il faut que le VBR soit déplacé par WHDLoad, (l'option NoVBRMove/S ne doit pas être activée et que le cpu soit au moins un 68010) et que le freezer doit être actif. Voir le chapitre System Monitors / Freezer pour plus d'informations.

FullChip/S

Permet de sauvegarder et restaurer toute la mémoire Chip (execbase MaxLocMem) au lieu de ws_BaseMemSize du slave. Quand WHDLoad utilise le MMU pour protéger la mémoire, les erreurs d'accès ne sont gérées que par le CPU. Les accès DMA (coprocesseurs comme le Blitter/disk-DMA) ne le sont pas et peuvent corrompre la mémoire Chip. Ils ne pourront pas être détectés par la protection mémoire de WHDLoad. Avec cette option, ces erreurs d'accès ne pourront plus endommager le système d'exploitation.
Avant que le programme installé soit lancé, la mémoire Chip additionnelle (la zone entre BaseMemSize et MaxLocMem) sera remplie par des données spéciales. Après que le programme ait été interrompu, WHDLoad vérifie si cette mémoire additionnelle a été altérée. Si ce cas se présente, un message d'erreur sera affiché et cette mémoire sera inscrite dans le fichier mémoire dump (non dans le fichier complet dump) ce qui permettra de futures investigations.
Cette option est très utile lors du développement/debugging afin d'éviter que le système d'exploitation ne plante et cela permet aussi d'utiliser temporairement des intalls bogués.
FullChip/S ne peut fonctionner avec l'option ExpChip/S. Si les 2 options sont activées, FullChip/S sera ignorée.

LogBuffer/K/N

Avec cette option, le tampon interne de WHDLoad utilisé pour réceptionner les messages de logs à partir de FileLog/S et la fonction resload_Log peut être spécifié. Par défaut, la taille du tampon est de 4096 octets. Ce tampon est seulement alloué si l'option FileLog/S a été spécifiée. Si le tampon est plein, WHDLoad interrompt le programme installé et active le système d'exploitation pour vider le tampon et écrire le contenu du fichier log. Pour éviter ces opérations, la taille du tampon devra être assez large pour garder en mémoire le maximum d'entrées possible.

MMU/S

Cette option doit être utilisée sur les systèmes à base de 68030 pour obtenir les fonctions MMU suivantes: protection de la mémoire , amélioration de la gestion des caches du cpu, Snooping, resload_Protect#? Sur un 68040 ou 68060, cette option n'a pas d'effet car le MMU est utilisé par défaut. Il est fortement recommandé de mettre cette option dans le fichier configuration globale pour tous les systèmes à base de 68030 (non 68EC030) contenant un MMU car le MMU améliore énormément la stabilité du système et sa sécurité. Si l'option NoMMU/S est activée, cette option n'a pas d'effet.

NoAutoVec/S

Si cette option est sélectionnée, WHDLoad ne quittera pas le programme si un auto-vecteur inattendu ou une NMI intervient (vecteur #25-31 / $64-$7c). Ceci peut être utilisé sur les systèmes/hardware qui produisent des interruptions aléatoires afin d'empêcher WHDLoad de quitter. Notez toutefois que cette option ne guérit pas le matériel défaillant qui crée de telles interruptions. Quelques programmes installés ne risquent pas de fonctionner correctement avec ces matériels bien que cette option soit activée. Le mieux est de déconnecter le matériel défaillant (ou de le réparer si possible).

NoCache/S

Désactive tous les caches du cpu.
Cette option prend le dessus sur les options suivantes: BranchCache/S, Cache/S, DCache/S, StoreBuffer/S et SuperScalar/S.

NoFileCache/S

Désactive le cache des fichiers de WHDLoad et force l'activation de l'OS pour chaque opération du disque du programme installé.
Cette option désactive l'option Preload/S.

NoFilter/S

Désactive le filtre audio. Notez que cette option n'est efficace seulement au début, le programme installé peut changer lui-même l'état du filtre audio.

NoFlushMem/S

Normalement WHDLoad vide la mémoire au début pour avoir le plus de mémoire libre pour l'opération Preload/S en ôtant les ressources non utilisées comme les librairies, fonts etc. de la mémoire. En utilisant cette option, WHDLoad ne videra pas la mémoire. Cela peut être utilisé sur des systèmes qui possèdent beaucoup de mémoire libre afin d'éviter de recharger les ressources et ainsi améliorer les performances du système.

NoMemReverse/S

Si cette option est activée, WHDLoad n'allouera pas la mémoire en utilisant le drapeau MEM_REVERSE. Il se trouve qu'avec ce drapeau, des problèmes peuvent apparaître sur certaines configurations (par exemple une configuration utilisant la mémoire du slot PCMCIA sur A600/A1200 comme mémoire rapide, une configuration avec une M-Tec 1230/8 MB OS3.0). Les raisons de ces problèmes sont inconnues. Cette option peut aider si de la mémoire se trouvant dans les adresses hautes est endommagée, car WHDLoad utilisera la mémoire avec des adresses basses en premier. Si vous avez d'autres problèmes assez étranges, cette option peut être utile à essayer.
Cette option est toujours active sur les Kickstarts 2.0 (V37) à cause d'un bug dans ce Kickstart qui pourrait bloquer la machine lors de l'exécution la fonction exec.AlloMem.

NoMMU/S

Si cette option est activée, WHDLoad n'utilisera pas le MMU. C'est une option dangereuse et n'est recommandée seulement pour tester ou débugger et non pour une utilisation normale. Voir chapitre MMU pour plus d'informations. L'option prend le dessus sur MMU/S.

NoNetwork/S

Si cette option est activée, WHDLoad n'essayera pas de se connecter à internet pour effectuer une vérification de mise à jour pour le Slave utilisé et WHDLoad lui-même.

NoReq/S

Cette option est utilisée seulement quand WHDLoad est lancé à partir d'une ligne de commande (CLI/Shell). A partir du Workbench, il n'aura aucun effet. L'option force WHDLoad à afficher les messages de sorties dans la fenêtre de commande où WHDLoad a été exécuté au lieu d'ouvrir une nouvelle fenêtre.

NoResInt/S

Désactive les interruptions pendant l'exécution des fonctions "resload". Normalement les interruptions sont autorisées. Elles peuvent par exemple traiter du son, mettre à jour l'écran graphique ou d'autre chose tout aussi importante. Les désactiver pourrait déformer le son ou l'écran, ou qu'il y ait un dysfonctionnement total. Ne pas les faire fonctionner correctement pourrait aussi détruire les données internes de WHDLoad, et causer un plantage de WHDLoad et probablement de tout le système d'exploitation. Cette option peut être utilisée pour vérifier d'autres problèmes. Si un install se comporte de façon étrange ou fait planté WHDLoad mais fonctionne avec cette option, ce sera très certainement un problème d'interruption. Dans ce cas là, l'install aura besoin d'être fixé.

NoVBRMove/S

Par défaut, WHDLoad déplace le VBR à une position différente dans la mémoire. C'est un avantage, le programme installé ne peut changer la table des vecteurs et ceci améliore énormément la sécurité et la stabilité de WHDLoad. Quelques programmes installés ne fonctionnent pas correctement avec un VBR déplacé. La raison est que le programme installé peut utiliser des exceptions du processeur ou effectuer des choses étranges Dans un tel cas, cette option doit être activée pour empêcher un déplacement du VBR par WHDLoad.
Une autre caractéristique d'un VBR déplacé est que WHDLoad peut vérifier le clavier chaque fois qu'une interruption d'un Autovector se produit. WHDLoad sera donc capable de quitter le programme installé indépendamment du fonctionnement de celui-ci, si QuitKey/S ou DebugKey/S est pressée. ou pour entrer dans un Monitor quand FreezeKey/S est pressée. Pour déplacer le VBR, il faut au minimum un 68010. Sur un 68000, cette option n'a pas d'effet, car il n'y pas de VBR et que la table des vecteurs se trouve toujours à $0 et qu'il ne peut être déplacé. Sur 68000, WHDLoad supporte certains périphériques (ACA500, Zeus) qui permettent de déplacer les vecteurs d'interruptions dans une zone de mémoire différente pour ainsi rendre actif l'option QuitKey/S. Ces caractéristiques spéciales de ces périphériques ne sont pas utilisées si cette option est activée.

NoWriteCache/S

Désactive le cache du disque en écriture de WHDLoad. Sans cette option, WHDLoad essayera d'optimiser toutes les opérations d'écriture dans la mémoire et de les différer jusqu'à que le programme quitte afin d'éviter inutilement l'activation de l'OS.

NTSC/S

Si sélectionné, WHDLoad utilisera un affichage NTSC (60Hz) pour le programme installé. Sur un Amiga PAL, le pilote du moniteur NTSC doit être installé dans "DEVS:Monitors/".

PAL/S

Si sélectionné, WHDLoad utilisera un affichage PAL (50Hz) pour le programme installé. Sur un Amiga NTSC, le pilote du moniteur PAL doit être installé dans "DEVS:Monitors/".

Preload/S

Si cette option est activée, WHDLoad chargera les fichiers et les images de disque en mémoire autant que possible. Si pendant le chargement, la mémoire libre n'est plus suffisante pour un fichier, celui-ci s'arrêtera. Dans ce cas, seulement une partie des fichiers sera chargée. Ceci améliore les performances quand le programme installé fonctionne, car cela évite des accès à l'OS pour charger les données directement à partir du disque dur. Cette option devrait toujours être activée.

Proxy/K

En utilisant cette option, un serveur proxy HTTP peut être spécifié et sera utilisé par WHDLoad pour se connecter à internet. Cela a seulement un sens, si une connection directe n'est pas possible car WHDLoad fera seulement une requête HTTP toute simple. La syntaxe pour la spécification de ce proxy est [utilisateur:motdepasse@]nomdedomaine[:port]. Le nom de domaine du proxy est nécessaire. Le port pour le proxy est optionnel et par défaut à 80. Si le proxy requiert une authentification de l'utilisateur et un mot de passe, ceux-ci doivent être préfixés. WHDLoad ne prend en charge que le type d'authentification de base.

QuitKey/K/N

Choisissez un code clavier pour quitter le programme, ceci marche seulement si le VBR est déplacé par WHDLoad (NoVBRMove/S ne doit être activé et le cpu doit être au moins un 68010) ou que le slave le supporte lui-même.

ReadDelay/K/N

Cette option spécifie le temps en 1/50ème de seconde l'attente de WHDLoad après avoir chargé les données du disque. Il attend aussi que l'option Preload/S ait fini son travail. Ceci résout les problèmes de lecteurs (ex. lecteur de CD) qui veulent faire quelque chose après la lecture (ex. arrêter le moteur).

RestartKey/K/N

En utilisant cette option, vous pouvez choisir un code clavier pour relancer le programme installé.

SaveDir/K

Spécifie un sous répertoire pour les opérations d'écriture du programme installé. Cette option est associée avec l'option SavePath/K. Cette option (SaveDir) est requise dans certaines situations, par ex. s'il y a plusieurs versions d'un jeu qui utilisent le même slave dont les fichiers de sauvegardes ne sont pas compatibles entre eux, car par défaut c'est WHDLoad qui détermine lui-même le nom du sous répertoire. Une autre utilité est si le slave ne contient pas le nom du jeu et que vous ne voulez pas, comme répertoire de sauvegarde, le nom du slave.

SavePath/K

Force WHDLoad à rediriger toutes les opérations d'écriture de fichier par le programme installé vers un chemin d'accès différent sur le disque. Cette option spécifie le répertoire principal pour tous les programmes installés. Le sous répertoire sera créé par WHDLoad s'il n'existe pas (lors de la 1ère opération d'écriture). Le nom du sous répertoire peut être spécifié avec l'option SaveDir/K sinon c'est WHDLoad qui le détermine grâce aux infos du slave (ws_name ou le nom du slave). Ce répertoire de sauvegarde sera traité en interne et rajouté au répertoire Data.

ShowRegs/K/N

Cette option est très utile si Expert/S est activé. Vous pouvez spécifier un programme qui sera utilisé pour afficher le fichier Dump, si le bouton Show Regs (dans une requête d'erreur de WHDLoad) a été pressé. WHDLoad copiera le nom du fichier (fichier temporairement sauvé, actuellement T:.whdl_register) dans la chaîne de commande spécifiée.

Slave

Nom du slave qui doit être utilisé pas WHDLoad. Le slave contient le code interface qui est requis pour la communication entre le programme installé et WHDLoad.

Snoop/S, SnoopAGA/S, SnoopECS/S, SnoopOCS/S

Ces options activent le registre Cia/Custom snoop de WHDLoad.

SplashDelay/K/N

Spécifie le temps (en 1/50ème de seconde) d'affichage de la fenêtre d'informations de WHDLoad au début. Si SplashDelay/K/N est plus petit que ReadDelay/K/N, il sera ignoré et la fenêtre restera affichée avec le temps de ReadDelay/K/N. La fenêtre est affichée aussi longtemps que Preload/S travaille. Si l'option est à 0, aucune fenêtre ne s'affichera.

StoreBuffer/S

Active le Store Buffer du 68060. Sur les autres cpu, il n'y aura aucun effet.
L'option est inactive si NoCache/S est mis.

SuperScalar/S

Active la capacité du cpu à exécuter plusieurs instructions par cycle. Sur les autres cpu, il n'y aura aucun effet.
L'option est inactive si NoCache/S est mis.

TimeOut/K/N

Si activé, WHDLoad et le programme installé quittera après le temps spécifié soit écoulé. L'option NoVBRMove/S ne doit pas être mise et le programme installé ne doit pas modifier le ciaa.ciatod timer. Le temps pour quitter est spécifié en 1/50ème de seconde. Pour mesurer ce temps pour une démo ou un jeu, activez l'option Expert/S et choisissez un DebugKey/K/N, quand vous aurez atteint le point désiré, appuyez sur la touche debug. Maintenant regardez dans le fichier .whdl_register et recherchez la valeur ciaa-event. Si la fréquence de la puissance délivrée est 50 Hz, alors c'est la valeur à mettre avec TimeOut/K/N, si la fréquence est 60 Hz, vous devez multiplier la valeur par 5/6.

WriteDelay/K/N

Spécifie le temps d'attente (en 1/50ème de seconde) de WHDLoad après avoir écrit sur le disque dur. Ceci affecte toutes les fonctions resload_Save#? et FileLog/S. En général, les systèmes de fichiers n'écrivent pas les données immédiatement sur le disque dur. Cela prend un peu de temps (1 à 3 secondes) jusqu'à que toutes les structures du système de fichiers soient mises à jour avec succès. La valeur par défaut pour WriteDelay est 150, WHDLoad attendra donc 3 secondes après chaque écriture sur le disque dur. Vous pouvez mettre la valeur à 0, mais vous ne devriez jamais quitter par un reset le programme installé car les données ne seront pas sauvegardées correctement sur le disque dur.
[Main] [Docs] [Installs] [Search] [Team] [Guestbook] [Links]